Estrie Refuse encourage l’adhésion à l’option de retrait

9 janvier 2015, SHERBROOKE – Le comité citoyen Estrie Refuse rappelle aux abonnés d’Hydro-Québec de toute la région de l’Estrie qui ont reçu leur lettre d’Hydro-Québec les avisant du changement prochain de leur compteur d’électricité, qu’ils n’ont plus que quelques jours pour profiter du rabais d’installation d’un compteur qui n’émet pas de radiofréquences au tarif de 15 $.

Vous avez un mois après réception de l’avis d’Hydro-Québec pour demander l’installation d’un compteur qui n’émet pas de radiofréquences, pour un coût initial de  15$. Après cette date, vous pourrez toujours le demander, mais il en coûtera 85$ plutôt que 15$. Il y aura des frais mensuels de 5$ pour la relève manuelle. Si vous ne le demandez pas, Hydro-Québec installera un compteur intelligent qui émet des ondes en permanence. Ces tarifs de 15$ (85$) et de 5$ par mois sont ceux qui ont été réduits par la Régie de l’énergie suite à des pressions populaires et politiques exercées entre 2012 et 2014 face aux anciens tarifs qui étaient de 98$ ou 137$ pour l’installation et de 17$ par mois pour la relève.

Comment faire ?

Lorsque vous avez reçu votre lettre d’Hydro-Québec, téléphonez au numéro inscrit sur la lettre. Demandez « d’adhérer à l’option de retrait ». Comme plusieurs,  si vous ne réussissez pas à obtenir la communication à l’approche de l’échéance, appelez le 1-800-569-2577. Si vous n’obtenez toujours pas la communication,  contactez l’Association coopérative d’économie familiale de l’Estrie (ACEF Estrie) au 819-563-8144. Il est fortement recommandé d’envoyer également une lettre à cet effet par courrier recommandé au service à la clientèle d’Hydro-Québec, 75, boul. René-Lévesque OuestMontréal (Québec) H2Z 1A4Canada

Les risques de nouveaux compteurs

Les compteurs intelligents présentement déployés par Hydro-Québec émettent des radiofréquences pulsées à toutes les 20 à 30 secondes 24hr/24. Des milliers de personnes se plaignent de maux de santé depuis l’installation de ces compteurs, dans tous les pays où ils ont été installés. Des scientifiques et médecins interpellent les autorités de santé publique pour qu’ils appliquent le principe de précaution, car il existe maintenant suffisamment de preuves que les ondes pulsées du type de celles émises par les compteurs sont nocives pour la santé.

En plus des méfaits sur la santé, de nombreux abonnés qui ont un compteur intelligent ont remarqué une hausse inexplicable de leur facture d’électricité. Estrie Refuse encourage les gens à garder leurs anciennes factures comme preuve en cas de contestation.

Plusieurs citoyens ont choisi de conserver leurs vieux compteurs à roulette. Pour plus d’information, voir :

http://refusonslescompteurs.wordpress.com/actions/soyez-vigilants/

Pour les abonnés d’Hydro-Sherbrooke

Ce distributeur installe également des compteurs émettant des ondes pulsées. Cette installation se fait toutefois à un rythme plus lent, souvent lors de déménagements, rénovations ou constructions neuves. Même si ces compteurs ne sont pas intelligents, ne communiquant pas les uns avec les autres, il sont également nocifs pour la santé et les abonnés d’Hydro-Sherbrooke ont tout autant intérêt à se protéger. Pour les types de compteurs, voir :
https://estrierefuse.wordpress.com/info/

 

Pour plus d’informations, consultez :

Site Estrie Refuse : https://estrierefuse.wordpress.com/retrait/

Site d’Hydro-Québec, onglet « Installation » : http://compteurs.hydroquebec.com/installation/

Service à la clientèle d’Hydro-Québec : http://www.hydroquebec.com/nous-joindre/

Lettre de plusieurs scientifiques à Santé Canada concernant le fait que le Code 6 (sur lequel s’appuie Hydro-Québec pour  justifier l’installation de ces compteurs), n’est pas adéquat car ne protégeant pas des effets biologiques:

http://www.c4st.org/images/documents/hc-resolutions/scientific-declaration-to-health-canada-french.pdf

MAGOG EST SUR LA BONNE VOIE

MAGOG EST SUR LA BONNE VOIE

Le temps a donné raison aux citoyens de Magog de vouloir écarter les compteurs intelligents. Dans son rapport 2014, le vérificateur général de l’Ontario mentionne que le projet de compteur intelligent est un échec. Il en résulte une augmentation de la facture d’électricité et la tarification horaire n’a pas d’impact sur la consommation d’électricité. Ce mode de facturation qu’Hydro-Québec projette également d’implanter avec le compteur intelligent impose un tarif plus élevé aux heures de pointe. Or, les familles ayant peu de latitude pour l’horaire des repas et les activités des enfants n’ont d’autres choix que de payer plus cher pour leur électricité à ces moments de la journée.

Ces nouveaux compteurs électroniques produisent une facture d’électricité plus élevée parce qu’ils mesurent les watts avec plus de précision que le traditionnel compteur à roulette. Cet aspect  a été malheureusement ignoré lors des audiences de la Régie de l’Énergie en 2012, pour l’autorisation de l’usage de cette technologie par la société d’État.

Hydro Québec s’appuie sur le Code 6 de Santé Canada pour nous dire que les compteurs intelligents sont inoffensifs. Le Code 6 n’a guère changé depuis 1999. Il ne vise qu’à l’évitement de brûlures en situation d’exposition moyenne aux ondes électromagnétiques pour 6 minutes. Les compteurs intelligents émettent des ondes pulsées atypiques une ou deux fois par minute, 24h durant, qui exposent toutes les parties du corps. Sur l’aspect biologique, il s’agit de la pire forme d’exposition aux champs électromagnétiques que nous puissions avoir dans nos résidences. Les effets à long termes ne sont pas connus. Pour le phénomène des ondes pulsées, une détonation fait sursauter, mais une minute plus tard on reprend ses esprits. À une ou deux détonations par minute on n’a pas le temps de se ressaisir, le stress et les dommages s’installent en permanence. Un nombre croissant d’études le démontrent. En juillet 2014, une cinquantaine de scientifiques enjoignaient Santé Canada d’abaisser les niveaux d’exposition admissibles. Récemment, le Dr Anthony B. Miller, directeur de la division de l’épidémiologie à l’Institut national du cancer, de 1971 à 1986 et professeur émérite de santé publique à l’Université de Toronto déconseillait l’usage du Wifi dans les écoles.

Si on n’est pas tout à fait convaincu par les dernières recherches scientifiques, sachons que l’organisme international d’évaluation des risques pour les assurances, le Swiss Re SONAR, à classé en 2013, les champs électromagnétiques dans la catégorie « risque élevé ».

 

Les municipalités sont les intervenants de première ligne pour la protection de la santé et de la sécurité de leur population. La décision de la cour suprême dans un jugement en faveur de la ville de Hudson en 2001 le démontre bien. L’imposition forcée des compteurs intelligents pourrait contrevenir à plusieurs lois, notamment la loi de l’environnement et la charte des droits et libertés de la personne.

Marc Robert

Porte-parole d’Estrie Refuse

http://www.ctvnews.ca/politics/ontarians-paying-billions-extra-for-electricity-auditor-general-finds-1.2139544

https://www.itron.com/na/productsAndServices/Pages/CENTRON.aspx

http://internet.regie-energie.qc.ca/Depot/Projets/111/Documents/R-3770-2011-A-0163-DEC-DEC-2012_10_05.pdf

http://www.cqlpe.ca/pdf/Codedesecurite_6.pdf

http://freiburger-appell-2012.info/media/Internationaler%20%C3%84rzteappell_%202012_Frz.pdf, http ://www.icems.eu/benevento_resolution.htm

http://www.icems.eu/resolution.htm

http://www.c4st.org/images/documents/hc-resolutions/medical-doctors-submission-to-health-canada-french.pdf

http://citizensforsafetechnology.org/Dr-Anthony-Miller-to-Toronto-Council-re-RF-Exposure,55,3622

http://media.swissre.com/documents/SONAR_+Emerging_risk_insights_from_Swiss_Re.pdf

http://www.takebackyourpower.net/news/2014/03/31/major-insurance-firm-swiss-re-warns-of-large-losses-from-unforeseen-consequences-of-wireless-technologies/

http://www.canlii.org/en/ca/scc/doc/2001/2001scc40/2001scc40.pdf

http://www.committeetobridgethegap.org/pdf/110212_RFrad_comments.pdf

http://refusonslescompteurs.wordpress.com/

Une lettre type est suggérée pour les usagers de l’Estrie qui veulent se prévaloir de l’option de retrait.

Une lettre type est suggérée pour les résidents de Magog et de la région de l’Estrie qui ont reçu leur lettre d’Hydro-Québec. Vous avez un mois à partir de la date inscrite sur la lettre pour vous prévaloir des frais initiaux de 15$. Par la suite le montant initial pour se prévaloir de l’option de retrait sera de 85$. L’option de retrait permet l’installation d’un compteur non communiquant. La Régie de l’Énergie n’a pas prévu qu’un usager puisse conserver son compteur à roulette. Rappelons que le compteur intelligent émet des ondes pulsées qui sont considérées comme étant une des formes de pollution électromagnétique les plus nocives pour la santé. L’état des connaissances évolue rapidement dans ce domaine. De plus en plus d’études, d’organismes de santé, et de chercheurs sonnent l’alarme pour que des mesures de protection plus rigoureuses s’appliquent pour la protection du public en général, mais surtout les enfants et les femmes enceintes.

Voir l’onglet « ACTIONS À POSER ET DOCUMENTS »

Ou: LETTRE OPTION RETRAIT EM ver27déc2014

Dernière présentation d’Estrie Refuse sur les compteurs

Voici la dernière version de la présentation d’Estrie Refuse sur les compteurs intelligents.

Présentation d’Estrie Refuse, version du 2 décembre 2014

LES NOUVEAUX COMPTEURS D’ÉLECTRICITÉ ARRIVENT !

LES NOUVEAUX COMPTEURS D’ÉLECTRICITÉ ARRIVENT !

NOus  ReFusons les compteurs électropolluants
Gardons le modèle à roulette Ou demandons le Itron C1S non-communicant Refusons le Focus

Trac1                          Trac2                        Trac1


Hydro-Québec installe actuellement 3,4 millions de compteurs à radiofréquences « intelligents » dits « de nouvelle génération » partout au Québec.  Ces compteurs entraîneront une augmentation de la facture (tarifs différenciés aux heures de pointe) et sont une menace à la vie privée (collecte de données personnelles) et à la sécurité publique (risques d’incendies). Ils représentent surtout un risque pour la santé en raison des radiofréquences (RF, micro-ondes) qu’ils émettent en permanence.

Tous les nouveaux compteurs à radiofréquences émettent de puissantes ondes pulsées pouvant causer le cancer et à plus court terme des étourdissements, insomnies, migraines, acouphènes, palpitations cardiaques, fatigue générale, nausées, troubles digestifs, cutanés, anxiété, etc. Des centaines de personnes ont éprouvé des problèmes de santé à la suite de l’installation d’un ou de plusieurs compteur(s) à radiofréquences à leur domicile.

Il existe de nombreuses études sur les effets biologiques nocifs des radiofréquences, établissant que les risques sont réels. Les lignes directrices du gouvernement fédéral sont insuffisantes car elles protègent uniquement contre les effets thermiques (échauffement des tissus) pour une exposition d’une durée de 6 minutes, alors que ces compteurs émettent 24h/24. On invoque à tort, ces lignes directrices, pour affirmer que ces compteurs, ainsi que les routeurs et collecteurs du réseau maillé, sont sans danger. Plusieurs scientifiques avertis et indépendants se sont prononcés contre l’utilisation de tels compteurs ou ont recommandé d’appliquer le principe de précaution.

Hydro-Magog a interrompu l’installation des compteurs à RF en raison du risque qu’ils représentent pour la santé.

PROTÉGEZ VOTRE VIE PRIVÉE, VOTRE SÉCURITÉ, VOTRE SANTÉ ET CELLE DES ENFANTS, QUI ABSORBENT DAVANTAGE D’ONDES QUE VOUS.

Info: www.refusonslescompteurs.wordpress.com

VOUS AVEZ LE DROIT DE REFUSER

L’option de retrait d’Hydro-Québec permet l’installation d’un compteur numérique non communicant (CNC), au coût de 15 $ et de 5 $ par mois pour les frais de lecture. Vous recevrez une lettre vous avisant de l’installation des compteurs intelligents dans votre secteur. Si vous n’en voulez pas, vous devez répondre à cette lettre dans un délai de 30 jours à compter de la date d’émission (et non de réception) de la lettre.

Si vous choisissez de conserver votre compteur à roulette, consultez

https://refusonslescompteurs.wordpress.com/actions/soyez-vigilants/

Pour éviter les radiofréquences émises par les compteurs de vos voisins (et par le réseau maillé d’Hydro-Québec), faites circuler ce tract dans votre quartier. Demandez à votre conseil municipal d’informer et d’inciter les citoyens à refuser ces compteurs et manifestez-vous auprès de votre député.

Si vous avez déjà un compteur émetteur de radiofréquences*, nous vous suggérons fortement de le faire retirer. Avec Hydro-Québec, vous avez jusqu’au 5 janvier 2015 pour le faire remplacer au coût de 15 $. Les frais de remplacement seront de 85 $ après cette date. Appelez le service à la clientèle au 1-800-569-2577, demandez un numéro de confirmation et exigez que le retrait soit effectué dans un délai ne dépassant pas 10 jours ouvrables.

Si vous êtes abonné d’Hydro-Sherbrooke et avez un compteur émettant des radiofréquences (Itron C1SR), vous pouvez demander son remplacement par un modèle non communicant (Itron C1S), au coût de 4.25 $/mois + frais d’installation. Si vous êtes abonné d’Hydro-Magog, il n’y a aucun coût.

*Compteur intelligent : modèle Focus, installé par Hydro-Québec depuis 2011 dans certaines zones telles Bolton et Potton et présentement dans tout le Québec; ou Compteur de première génération (à radiofréquences) : Itron C1SR, installé par les autres compagnies et par Hydro-Québec depuis 2006 partout au Québec. 

Info : www.refusonslescompteurs.wordpress.com

 

 

Logo

Hydro-Québec espère déployer 3,4 millions de nouveaux compteurs « intelligents » partout au Québec. Ces compteurs constituent un risque pour la santé publique en raison des ondes pulsées  qu’ils émettent en permanence. Ils représentent une menace à la vie privée (collecte de données personnelles), à la sécurité publique (risques d’incendies) et ouvrent la porte à une augmentation des coûts (facturation selon les heures de pointe).

Les nouveaux compteurs émettent de puissantes ondes pulsées possiblement cancérigènes (OMS) pouvant causer : acouphènes, insomnies, migraines, palpitations cardiaques, fatigue générale, nausées, troubles digestifs et anxiété.

 

Estrie Refuse vous invite à participer à une

Grande Manifestation Nationale

contre les compteurs «intelligents» d’HQ

le 12 avril à 12 h

Point de départ : Square-Victoria, Montréal

Arrivée : Conseil exécutif, 770, rue Sherbrooke Ouest, Montréal

 

Marche pour réclamer un décret gouvernemental mettant fin au déploiement.

 

Il n’est pas trop tard pour contrer ce projet insensé

Info: http://www.refusonslescompteurs.wordpress.com

Rencontre avec Pauline Marois et Léo-Bureau Blouin

Rendez-vous ce lundi soir le 10 mars à 18h00, à l’Hotel Time, rue Belvédère pour accueillir madame Pauline Marois et Léo-Bureau Blouin qui viendront présenter leurs candidats.

On se rencontre à l’entrée, il y aura des pancartes.

Au plaisir de vous voir.

Le paradoxe des compteurs groupés

Hydro-Québec a beau promettre de réduire les frais d’option de retrait (98$ une fois puis 17 $ par mois) facturés aux gens qui ne veulent pas de compteur émetteur de radiofréquences soupçonnées cancérogènes, cela n’aidera en rien les gens qui vivent avec plusieurs compteurs installés dans leur logement ou tout près, déplore Marie-Michelle Poisson, initiatrice du mouvement Villeray Refuse et membre du collectif Refusons les Compteurs. Voici ses commentaires.

Article publié sur le site de maisonsaine.ca

(suite…)

Parution dans le journal du Propriétaire, édition RPHL

Un article écrit par Marc Robert, le porte-parole d’Estrie Refuse, est paru dans la plus récente parution du journal Le propriétaire Édition RPHL. L’article publié en page 19 discute spécifiquement de la problématique des compteurs intelligents dans les immeubles à logements multiples.

Si vous connaissez quelqu’un qui vit dans un logement situé à proximité de la chambre électrique où sont regroupés tous les compteurs de son édifice à logements, recommandez-lui de lire cet article et encouragez-le à portez plainte auprès de son député et de la Régie de l’énergie (explications sur ce processus ICI et ICI), et de dénoncer cette terrible situation dans les médias locaux. Il devrait aussi constituer un comité de locataires afin de dénoncer ensemble cette grave atteinte à leur qualité de vie.

L’article en entier est disponible en ligne: Source

(suite…)

Question de la députée de Gouin: coûts de refus des « compteurs intelligents »

Intervention Intérésante de la députée du compté de Gouin concernant les compteurs intelligents.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 191 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :