Estrie Refuse

Accueil » Non classé » Une proposition de loi présentée à l’assemblée nationale française

Une proposition de loi présentée à l’assemblée nationale française

Une proposition de loi déposée le 12 décembre 2012 à l’assemblée nationale française démontre que les pays européens sont beaucoup plus inquiets des conséquences néfastes du rayonnement électrique sur le corps humain, particulièrement chez les jeunes enfants, tel que démontré par l’extrait suivant;

« Art. L. 524-6. – I. – Afin de limiter l’exposition aux champs
électromagnétiques chez les jeunes enfants, le wifi est strictement interdit
dans les structures d’accueil de la petite enfance.

source


Un commentaire

  1. Chantal Blais dit :

    Il y a plusieurs articles très intéressants dans cette proposition de loi qui devraient être appliquées ici au Québec POUR ÉVITER UN DÉSASTRE SANITAIRE. Nos élus municipaux et provinciaux devraient nous protéger.
    « Art. L. 524-7. – I. – Afin de limiter l’exposition aux champs électromagnétiques, lorsque cela est possible, dans les établissements publics, les solutions de CONNEXION FILAIRE sont obligatoirement mises en oeuvre pour toute nouvelle installation d’un réseau de télécommunication.
    Le nouvel article L. 524-5 a trait aux autres sources d’émission électromagnétiques domestiques, de plus en plus nombreuses, comme celles émanant des compteurs dits « intelligents ». Cet article propose que l’installation de ce type d’appareil par un tiers SOIT SOUMISE À L’ACCORD DE L’HABITANT.
    Les nouveaux articles L. 524-8 et L. 524-9 concernent l’électrohypersensibilité, maladie encore peu connue. Les champs électromagnétiques sont partout et constants, rendant difficile VOIRE INSUPPORTABLE la vie des personnes électro-hypersensibles. Ce mal du siècle doit être MIEUX APPRÉHENDÉ, MIEUX ÉTUDIÉ ET TRAITÉ.
    L’article L. 524-9 propose un rapport relatif à la RECONNAISSANCE DE CETTE PATHOLOGIE comme handicap environnemental. Il est également nécessaire que des solutions soient trouvées pour les personnes qui souffrent de cette pathologie ; l’expérimentation de ZONE BLANCHES en fait partie.
    En novembre dernier, j’ai écris une longue lettre à nos élus muncipaux et provinciaux pour leur manifester mes craintes en l’avenir si les compteurs à radiofréquences sont installés partout au Québec. C’EST MON CRI DU COEUR À MES ÉLUS pour éviter un désastre sanitaire à ma famille, à mes amis, à mes voisins et à tous les Québécois: http://www.cqlpe.ca/pdf/LettreChantalBlais.pdf
    Vous comprendrez à la lecture de ma lettre l’importance de dire NON AUX COMPTEURS À RADIOFRÉQUENCES et d’éviter l’utilisation des technologies sans fil pour votre santé en débutant dans votre demeure. En éliminant le téléphone DECT sans fil, le modem internet sans fil, la souris sans fil, le cellulaire, le four à micro-ondes… par principe de précaution en attendant que nos élus se réveillent. MERCI !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :